Home Hardware
Les nouvelles du jardin: Nourrir la pelouse

Les nouvelles du jardin: Nourrir la pelouse

Nourrir la Pelouse

Nourrir

L’automne est le moment de l’année par excellence pour fertilizer votre pelouse. Un enraise de qualité augmente les reserves de sucres naturels dans les raciness de la pelouse, contribuant à la coissance rapide d’un gazon sain et bien vert au printemps.

Il a fallu plusieurs années afin de developer le nouvel engrais pour pelouse CIL IRON+. La poudre sèche dispersible avec fer (DDP®) qu’il contient contribue à lui redonner rapidement un petit coup de vert et l’azote à liberation lente offre un verdissement durable. C’est le seul engrais que j’utilise sur ma pelouse qui s’étend sur trois acres.
Je recommande d’appliquer cet engrais vers la fin de la saison de jardinage. Si vous êtes dans les Prairies et dans le nord, appliquez-le en octobre. Les jardiniers se trouvant dans le centre du Canada, dans les Maritimes, et en Colombie-Brittanique doivent utiliser l’engrais vers la fin octobre ou au début novembre. L’application tardive assurera une plus grande robustesse des racines pendant l’hiver et une bonne réserve de sucres à l’arrivée du printemps. Vous vous retrouverez avec une pelouse plus verte, ayant moins de dommages engendrés par l’hiver.

Les Feuilles

Il n’est aucunement necessaire de retirer toutes les feuilles mortes de votre jardin. À vrai dire, le mieux serait même de déplacer dans le vôtre les feuilles tombées sur la pelouse à l’aide d’un râteau. En faisant cela, votre pelouse retrouvera les rayons du soliel. Tandis que les vers de terre viendront se repaître dans le jardin.
Les vers de terre sont de véritables fantassins du jardin, car ils y travaillent encore et encore. Au cours de l’hiver, les feuilles accumulent de l’humidité au contact de la terre et commencent à se decomposer et pénètrent ainsi dans le sol. Une fois le printemps revenue, les vers remontent à la surface et attirent dans les profondeurs les feuilles et tout le carbone qu’elles renferment, tout en les transformant en turricules riches en azote.

La merveille que sont les turricules

Après s’être rapidement stabilisés, les turricules deviennent résistants à la degradation chimique et physique. Ils améliorent la qualité de votre sol en stabilisant et en stockant l’azote et le carbone jusq’à ce que les micro-organismes conenus dans le sol les décomposent.
Au fur et à mesure que les vers se déplacent dans votre sol, ils les ouvrent, de façon à les aérer, rendant l’oxygène disponible aux raciness de vos plantes. Toutes les plantes sur la planète proitent de l’oxygène dans leurs racines.
Pourvues de raciness plus saines, vos plantes sont plus productives, ells ont moins besoin d’engrais et l’eau circule plus efficacement dans le sol. Les raciness des plantes passent plus facilement dans les tunnels créés par les vers de terre.
loading image